Le riz du yuangyang

Le riz du yuangyang


Après vous avoir présenté les Pandas géants de Chine, je veux vous présenter la culture du riz en Chine.

Avant d’arriver dans la région du Yuangyang, je ne connaissais pas grand chose sur la culture du riz. Maintenant, je sais un peu plus de choses à ce sujet. Je peux vous donner quelques informations que j’ai apprises ici.

C’est parti :

Quand nous sommes arrivés j’ai vu des montagnes entières de cultures de riz en terrasse. En plus nous sommes arrivés juste pour voir un couché de soleil. C’était magique! Mais cela m’a beaucoup surpris de voir les plantations de riz comme cela à environ 2000m d’altitude. Je ne savais pas que le riz se cultivait en terrasse, et vous ? Vous le saviez ?

Nous avons eu beaucoup de chance car nous sommes arrivés juste au moment où ils commençaient à ramasser le riz. Je sais maintenant comment ils font.

Tout d’abord ils commencent par couper les plants de riz avec une sorte de serpe. Ce sont les femmes qui font cela. Ensuite les hommes tapent les paquets de plants de riz dans une grosse boite en bois (une sorte de Bac). En les frappant plusieurs fois les grains de riz tombent dans la caisse. Ils le ramassent dans des sacs qui font presque 50 Kg (C’est papa qui me l’a dit ! Il en a porté un). C’est très difficile de remonter des sacs aussi lourds. Les femmes et les hommes remontent les sacs des rizières. Les chemins sont glissants et puis ça monte beaucoup. je ne voudrais pas faire ça! On a vu un garçon qui avait peut-être 10-12 ans qui portait aussi un sac. Il était moins lourd mais quand même, ça n’avait pas l’air facile!

Ensuite il font sécher le riz dans leur maison (ou sur le toit 😉 ). Quand il sera sec, il faudra encore le nettoyer (enlever la coque) pour qu’il ne reste que le grain de riz.

Chez Belinda, nous avons manger du très très bon riz. On s’est régalé.

Nous avons fait un petit film pour vous faire mieux comprendre : comment récolter le riz  (Cliquez ici)

Est-ce que vous saviez qu’il y avait des poissons dans les rizières. Quand on s’est promené, des gens nous en ont donnés. Alors on a gouté les poissons. Y a beaucoup d’arêtes mais ce n’est pas mauvais.

Ah oui j’ai aussi vu des fleurs de LOTUS, c’est très beau. Vous ne devinerez jamais … on en a mangé. Ben oui, ça non plus je ne le savais pas mais les fleurs de lotus (le coeur) se mangent.

Nous sommes aussi allez visiter un marché aux fleurs, je n’ai jamais vu autant de fleurs !! C’était très beau.

Bon je pourrai encore vous parler des bonzaïs … mais je vais m’arrêter là !

A bientôt

Timéo

Partagez en toute simplicité

9 réactions au sujet de « Le riz du yuangyang »

  1. Salut Timéo
    Très intéressant ton article.
    Comme toi, je pense qu’ ici on ne verra plus le riz dans notre assiette de la même façon.

    Bisous

  2. Coucou Timéo
    Nous revenons des marais salants de l’île de Noirmoutier
    et je pense que les rizières chinoises sont plus impressionnantes , mais nous les avons sillonnés à vélo c’était moins fatiguant.
    Bisous à notre petit reporter.

    1. Les rizières chinoises sont plus impressionnantes mais beaucoup moins salées 🙂
      Et ma tomate ? comment va-t-elle?

      bisous mamy
      bisous papy

      Timéo

      1. Timéo ta tomate prend une jolie couleur rose on attend qu’elle devienne bien rouge pour la couper en deux .
        Une moitié pour papy ,une moitié pour mamy comme tu nous as dit . On la surveille bien et Yannick se moque de nous car elle est venue en vacances avec nous . On t’enverra une photo.
        Bon trek au Népal
        Bisous

  3. Coucou les BZH.
    Superbe ton reportage timeo.
    Est ce qu ils vous ont parlé de la fabrication de l alcool de riz?
    Ça m intéresse aussi…
    Car coco est de retour!
    Biz et merci 😊

    1. Ben bizarrement on a eu l’occas de gouter de l’alcool de riz … c’est pas bon !!! mais vraiment pas bon !!!
      alors on c’est rabattu sur l’alcool de maïs … c’est pas forcément énormément meilleur … mais à défaut d’autre chose …
      L’avantage c’est que le lendemain, tu sais pourquoi tu es malade.

      Un des 5 BZH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *